10 conseils pour louer un motoculteur !

7 juillet 2020

location motoculteur

Avant de semer du gazon il faut que sa terre soit suffisamment bien ameublie pour permettre une bonne germination de vos semences. Pour cela, rien de mieux qu’utiliser un motoculteur pour préparer sa terre en amont du semis !

C’est un besoin ponctuel et le motoculteur fait souvent l’objet d’une location, c’est pour cela que nous vous avons écrit ce petit guide de bons conseils pour l’utilisation d’un motoculteur de location !

Quels sont les principales caractéristiques d’un motoculteur ?

Tout d’abord, sachez que le motoculteur est aussi appelé une motobineuse car elle sert principalement à biner. Si vous ignorez ce que veut dire biner, c’est un équivalent de brasser quand l’on parle de la terre. Le motoculteur s’utilise plusieurs fois sur une même surface car la préparation de la terre s’opère en plusieurs étapes.

Les éléments que vous trouverez sur un motoculteur :

  • La poignée de marche avant et la poignée de marche arrière
  • La commande de variation de vitesse
  • Le mancheron de réglage en hauteur (et parfois aussi en déport latéral)
  • La transmission (via une courroie sous le carter)
  • Le capot de protection du carter
  • L’éperon de freinage réglable en hauteur
  • Les fraises (souvent réglables et séparables)
  • La roue de transport avant qui est rabattable

La grande majorité des motoculteurs sont équipés d’un moteur 4 temps alimenté par du super sans plomb. Veillez à toujours remplir le réservoir à froid, un plein suffit pour une séance de travail de quelques heures (variable suivant les modèles).

Conseil N°1 : Bien anticiper le nombre d’heures nécessaires au binage

Le binage nécessite un certain temps. En effet, vous devez accomplir plusieurs passages croisés sur différents niveaux de profondeur pour avoir un binage efficace. Le binage d’un terrain même de petite taille peut prendre plus d’une journée. De plus, cela dépend de la météo car le sol doit être humide sans être trempé, les travaux peuvent donc être prolongés, à cause d’une apparition surprise de la pluie par exemple.

Pour estimer votre temps de travail de façon simple, dites-vous que le binage (hors préparation du jardinier et de la machine) va vous prendre 1h15/10m² de jardin à biner. Avec cela vous pouvez estimer à peu près le nombre d’heures de binage qui vous attendent. N’oubliez pas de rajouter le temps de préparation et de nettoyage du matériel avant et après chaque passage.

Conseil N°2 : Faire les bonnes vérifications

Comme pour tout matériel de location, il faut vérifier le bon état de votre motoculteur au moment de sa location. Si vous ne connaissez pas bien le motoculteur, nous allons donc vous lister les points de vérifications et de vigilance :

  • L’état des fraises qui doivent être suffisamment affutées. Si elles ne le sont pas assez, n’hésitez pas à demander à votre loueur de le faire.
  • Contrôlez les fixations et les boulons de serrage pour vérifier que tous les réglages peuvent être faits sans problème.
  • Vérifiez le niveau d’huile, normalement il doit être à niveau lorsque le motoculteur vous est remis.
  • Soyez vigilants quant à l’état de la courroie et du carter, il n’est pas rare de trouver des éraflures mais il ne faut pas qu’ils soient trop abimés sous risque de casser.

Une fois que vous vous êtes assuré que le motoculteur est conforme à vos besoins et prêt à l’emploi vous allez pouvoir passer aux étapes suivantes !

Conseil N°3 : Choisir le bon équipement de protection

La pratique du motoculteur n’est pas sans risque et surtout très salissant. Il est donc impératif de vous équiper en conséquence !

Voici donc la liste de l’équipement nécessaire afin d’accomplir votre binage en toute sécurité :

  • Des chaussures ou bottes résistantes, idéalement des chaussures de sécurité
  • Des gants de protection rigides
  • Un pantalon de protection épais avec des renforts sur les genoux
  • Un casque anti-bruit ou des bouchons d’oreilles
  • Des lunettes de protection

Passer le motoculteur peut s’avérer dangereux, vous pouvez subir des jets de projectiles comme des cailloux. L’équipement de protection n’est donc pas à prendre à la légère !

Conseil N°4 : Régler correctement la largeur de binage

La largeur du binage est la plupart du temps réglable sur les motoculteurs, vous devriez donc pouvoir régler l’écartement entre les fraises selon le modèle loué. Nous vous recommandons d’élargir la largeur de fraisage au fur et à mesure du binage. Si vous avez un terrain très large, vous pouvez tout de même commencer avec un écartement assez large afin de ne pas mettre trop longtemps à accomplir le travail. N’hésitez pas à demander à votre loueur comment cet écartement entre les fraises peut se régler sur votre motoculteur de location.

Conseil N°5 : Régler l’éperon pour que les fraises atteignent la profondeur désirée

L’éperon est une barre verticale à l’arrière de votre motoculteur. Plus elle est réglée haute, plus vos fraises vont aller biner en profondeur. Il faut donc la régler progressivement pour aller biner de plus en plus profondément après chaque passage. Sur certain modèle, l’éperon peut être démonté pour y mettre à la place un butoir qui va permettre de creuser des sillons. Sachez que cette option a de grandes chances d’exister sur votre motoculteur de location. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre loueur si vous pensez en avoir besoin. Cela peut être utile pour planter une haie par exemple.

Conseil N°6 : Régler la hauteur du guidon avant et pendant le binage

Au fur et à mesure des passages, votre motoculteur va s’enfoncer de plus en plus dans la terre. Il faut donc régler régulièrement la hauteur du guidon afin de garder une bonne position. Cela sera bénéfique pour votre dos qui ne sera pas cassé mais également en termes de vitesse de binage car plus vous serez droit, plus vous pourrez avancer rapidement.

Conseil N°7 : Nettoyez les couteaux après le premier passage

Après le premier passage, les couteaux (ou fraises) sont susceptibles d’être recouverts de racines et autres déchets de la couche supérieure de votre terre. Il est donc important qu’ils soient bien nettoyés après ce premier passage pour que le motoculteur conserve son efficacité.

Conseil N°8 : Faites des passages croisés avec le motoculteur

Lorsqu’on fait appel à de la location d’un motoculteur pour la première fois, on ne sait pas forcément comment celui-ci s’utilise. C’est assez simple : il faut brasser la terre de façon croisée. Pour faire simple vous pouvez passer dans un sens pour le premier passage puis de façon perpendiculaire pour le second passage et enfin en diagonale pour le dernier. Le nombre de passage dépend de la qualité de votre terre et de sa composition, en général vous allez passer entre 2 à 4 fois sur votre terrain.

Conseil N°9 : Nettoyer régulièrement après ses passages

Il se peut que votre terrain comporte un certain nombre de déchets ou bien qu’il soit très rocheux. Dans ce cas n’hésitez pas à nettoyer votre terre entre vos différents passages. Votre terre sera ainsi de meilleure qualité et cela participera à la bonne croissance de vos semences par la suite !

Conseil N°10 : N’hésitez pas à enrichir votre terre entre les passages du motoculteur

Suivant le pH et la nature de votre terre, vous pourriez avoir besoin de l’enrichir avec du compost ou du fertilisant en amont de votre semis. Vous pouvez progressivement enrichir votre terre entre vos différents passages, cela vous fera gagner du temps pour la suite de votre travail !

Une fois le travail terminé, laissez le motoculteur de location refroidir quelques heures. Ensuite, vous pouvez le nettoyer définitivement avant de le ramener à votre loueur.

Lorsqu’on veut faire de la location de matériel de jardin, deux possibilités s’offrent à nous :

Louez votre motoculteur chez un professionnel

Vous pouvez louer un motoculteur ou une motobineuse de professionnel chez Loxam pour la modique somme de 65.40 euros par jour.

Louez votre motoculteur avec un particulier 

Du côté des particuliers nous sommes également en partenariat avec Youpijob, un service d’entraide et de jobbing entre particuliers. Vous pouvez donc déposer une annonce ou répondre à une offre pour louer un motoculteur.

Tags associés

Articles similaires